Voyage

Musée des ancres à ciel ouvert Philippe Cousteau sur la côte des Asturies

Pin
Send
Share
Send


Point de vue principal, Musée des ancres Philippe Cousteau, de la plage de Salinas

Ce n'est pas un musée enfermé entre quatre murs et un toit. Ce n'est pas non plus un musée où des expositions interactives divertissent enfants et adultes. Il Musée de Philippe Cousteau Ancres à Salinas C’est un hommage aux hommes de la mer, situé à quelques mètres d’une mer Cantabrique tantôt paisible avec les baigneurs, tantôt fracassante contre les rochers tandis que les curieux frissonnent.

De cette même dualité, du bien et du mal d’un élément qui semble parfois vivant, ils savent très bien qui ont embarqué ou immergé dans la mer. Philippe Cousteau, qui donne son nom au musée, le porte dans son sang.

Il a plongé pour la première fois à 4 ans. licence de pilote de planeur À 16 ans, il participe depuis l'enfance à documenter cinématographiquement les expéditions de son père, le célèbre sous-marinier, diffuseur et expert de la marine, Jacques Cousteau, à bord du navire Calypso.

Une curiosité documentaire

Dans cette vidéo, nous pouvons observer une expédition d'un groupe de plongeurs de Calypso, dont Philippe Cousteau, qui s’immerge à Las Carolinas, dans un lac peuplé des restes de plus de 30 navires japonais coulés pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le fils du commandant Cousteau a tragiquement perdu la vie à l'âge de 38 ans seulement, lorsque l'hydravion qu'il pilotait Il a eu un accident sur le Tage, près de Lisbonne.

Il me restait encore beaucoup d'années répandre le monde marin et sensibiliser ceux d'entre nous qui vivent sur le continent l'importance de conserver cet écosystème délicat.

Pour ce travail qu’il a réalisé avec la même passion que son père, le musée des ancres Philippe Cousteau Il porte son nom.

Buste de Philippe Cousteau, Musée des Ancres, Castrillón, Asturies

Il a aussi un détail spécial, un buste en bronze de trois mètres de haut et une tonne de poids du plongeur infortuné (oeuvre de Vicente M. Prendes "Santarúa", le même auteur de la statue de Woody Allen à Oviedo, en 1997) recouvert d'un rocher dont la base est léchée ou attaquée par la mer cantabrique.

Pour cette même mer et pour toute notre planète, ils sont sortis depuis des siècles tous les types de bateaux avec un membre d'équipage ou des centaines, sans s'éloigner de la côte ou d'atteindre d'autres continents. Pendant tout ce temps, un élément pratique et métaphorique est resté presque inaltérable: l’ancre.

Musée de Philippe Cousteau Ancres du Paseo de Salinas, Castrillón, Asturies

Pin
Send
Share
Send